François Bayrou a appelé les humanistes à se dresser contre le projet de référendums sur les chômeurs et les immigrés de Nicolas Sarkozy, qu'il accuse de viser le "grand grenier à voix" de l'extrême droite.Le candidat centriste a estimé que le président sortant avait franchi une ligne rouge en laissant entendre que "le chômeur et l'étranger sont les deux responsables de la maladie du pays".François Bayrou a appelé pour sa part "tous ceux, au centre, dans la majorité ou dans l'opposition" et tous les Français "qui sont des Républicains et qui sont des humanistes" à faire taire "les intérêts politiques, de camp ou de parti" pour défendre "l'essentiel, le monde qu'on veut transmettre aux enfants". "Le moment est venu de dire 'c'est assez, ça suffit, stop ! nous n'irons pas dans cette direction", a-t-il dit.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.