PARIS (Reuters) - François Bayrou a officiellement annoncé mercredi qu'il briguait la présidence de la République pour la troisième fois consécutive, tout en entretenant le flou sur une possible alliance avec les socialistes ou l'UMP de Nicolas Sarkozy.

"L'Histoire commence", a déclaré le dirigeant centriste. "Nous sommes vous et moi au seul rendez-vous qui vaille, celui de la lucidité, celui du courage, celui de la volonté optimiste d'un peuple qui va décider de se relever."

Sophie Louet, édité par Yves Clarisse

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.