François Hollande a tout faux. Il prétend s’intéresser aux « jeunes » ! Ouaf ! Qui est jeune dans ce pays ? Notre Assemblée nationale est la plus vieille d’Europe. Bientôt les sénateurs seront plus jeunes que les députés. 65% des plus de soixante ans avaient voté Sarko en 2007. Pourquoi iraient-ils voter pour un type qui défend les jeunes ? D’autant que Sarko leur mitone une réforme aux petits oignons pour assurer leurs vieux jours pendant la période de « dépendance. » Pour trouver de l’argent, on ferme des écoles : entre 1500 et 3000 écoles primaires et 8967 emplois supprimés*. Qui peut imaginer politique plus néfaste ? François Hollande prétend récupérer de l’argent sur les grosses successions pour financer la dépendance : erreur, François, erreur ! car si l’on touche aux successions, tous les petits propriétaires vont croire qu’on va leur piquer leurs petites économies ! C’est comme le bouclier fiscal : quoi de plus évident, de plus indiscutable, de plus trivial que de dire « il ne faut pas que l’Etat vous pique plus de la moitié de votre revenu. » Et le pauvre smicard de secouer la tête : « Ah oui, ce serait quand même dégueulasse qu’on me pique la moitié de mon revenu ! » Sauf qu’on t’en pique déjà 40% en impôts et cotisations sociales, et qu’on restitue en même temps une trentaine de millions d’euros à la première fortune de France ! C’est foutu. Le combat est trop inégal. On en viendrait à douter de cette chère démocratie. A quoi bon voter, puisque le corps électoral est de plus en plus vieux et que plus on vieillit plus on vote à droite ? Et si l’on tirait les députés au sort ? On met les noms des français de plus de 18 ans dans un grand chapeau, et on tire 577 noms. Et allez ! faites les lois ! Après tout, si vous aimez le « peuple » et faites le pari que chaque homme en vaut un autre, pourquoi ne pas tirer les décideurs au sort ?

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.