En visite au génopole d’Évry dans l’Essonne, François Hollande s'est prononcé pour la première fois à propos de la recherche sur les cellules-souches embryonnaires. Le candidat PS souhaite l'autoriser.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.