Simple bougie ou fusée de détresse pour le premier anniversaire de la présidence Holla nde ? Car depuis le 6 mai 2012, les Français ont vu les chiffres du chômage exploser – 3,2 millions de personnes concernées en mars- l’affaire Cahuzac éclater, les débats sur le mariage pour tous gronder et la crise continuer.

Mais la présidence Hollande an 1, c'est aussi une course de fond sur un terrain semé d'obstacles et quelques moments de grâce comme l’opération au Mali, ou la libération des otages. Toutefois les chiffres sont formels : les Français ne sont pas contents.

Le chef de l’Etat, lui, compte bien maintenir le cap et assume son bilan : « On peut critiquer mes décisions, penser que je fais fausse route, mais s’il y a une chose dont je suis sûr, c’est que depuis un an j’ai fait des choix majeurs pour la France ». Voyons voir cela.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.