.Lors de l'interview accordée à la presse pour le 14-Juillet, le président a qualifié "d'inaceptable" le plan de restructuration chez Peugeot Citroën et a évoqué les "mensonges de la direction" de PSA.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.