Pour son premier discours à l'Elysée, François Hollande a voulu adresser un "message de confiance" aux Français, en dépit du "poids des contraintes" de sa charge, à commencer par une "dette massive".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.