59 sec

S Rozès 2 100 jrs

100 jours demain, plus de 3 mois après son élection, François Hollande est de plus en plus sous pression. L'UMP l'accuse d'attentisme sur le dossier syrien. Jean François Copé réclame son retour de vacances, François Fillon voudrait qu'il fasse pression sur Vladimir Poutine en Russie. Même le parti communiste durcit le ton : le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, critique la mollesse de l'exécutif devant l'accumulation de plans sociaux, la gestion des dossiers européens ou des Roms. l'analyse du politologue Stéphane Rozès, président de CAP, Conseil analyse perspective sur ces 100 premiers jours à la tête de la France...Stéphane Rozès joint par Laetitia Heuveline

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.