Les dernières tendances ont confirmé de manière assez claire le statut de favori du candidat PS. Une présidentielle qui se joue sur la crédibilité, selon Jean-François Achilli

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.