Toni Morrisson
Toni Morrisson © Radio France

Tony Morrison confie que "sans l’écriture, elle est à la dérive". En lisant "Home", vous devinez qu’elle va très bien. Elle tient son gouvernail avec assurance. Quelle plume!

La Nobel de littérature n’a pas volé son titre. On lit rarement une prose aussi rythmée et musicale, avec des mots semblables aux notes d'une partition. Le court roman de 152 pages se déroule à l'époque où le jazz vit ses plus belles heures, les années 50. Un frère cherche à retrouver sa soeur. Franck a appris que Cee avait besoin de lui. Ils sont noirs, dans une Amérique qui continue à discriminer les noirs, à les mépriser, à les écraser.

Le frère et la soeur sont nés dans un milieu très pauvre, et, chapitre après chapitre, la romancière raconte à la fois le passé commun des enfants devenus adultes et ce long voyage d'Ouest en Est que va mener Franck pour retrouver cette soeur plus fragile que lui. Cee n'a pas réussi à échapper à son destin, à s'élever, à s'épanouir. Elle s'est mariée à un profiteur qui l'a abandonnée.

Franck, lui, s'est battu, à tous les sens du terme. Il est rentré vivant de la guerre de Corée, mais il n'est plus le même. C'est un guerrier brisé qui peine à vivre sereinement. Peut être que sa naissance à Lotus, en Géorgie, haut lieu des champs de coton et de la ségrégation, y est pour quelque chose, aussi: il affirme venir "du pire endroit du monde, pire que n'importe quel champ de bataille". Même au sein de la famille, il fallait supporter un ennemi, la grand mère.

Toni Morrison plonge le lecteur dans un romanesque total. Pas de lyrisme, au contraire, elle parvient toujours avec concision et sans effets dramatiques à distiller des éléments d'Histoire dans cette aventure fraternelle. Quelques lignes seulement décrivent l'atrocité de la guerre en Corée, le froid si dur à supporter, une enfant du camp ennemi abattue par la folie guerrière d'un homme. Morrison peint la manière dont la guerre fait d'un homme, un chien. Elle décrit l'humiliation mais aussi la détermination. Le courage d'un homme, protecteur de sa soeur.

"Home" est un concentré de thèmes puissants servi par une langue d'une beauté et d'une émotion exceptionnelles.

Home
Home © Radio France

"Home", T Morrison, Christian Bourgois,

17 euros.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.