Il y a un an, le tremblement de terre, le Tsunami et la catastrophue nucléaire provoquaient un des pires drames de l'histoire du Japon. L'hommage aux 20 000 morts est l'occasion pour les anti-nucléaires japonais d'exprimer leur colère.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.