Près de six mois après le séisme et le tsunami géant qui ont provoqué une crise nucléaire majeure au Japon, les survivants se sentent, aujourd'hui, abandonnés du gouvernement. Ils attendent toujours un plan de reconstruction.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.