NEW YORK (Reuters) - Deux personnes au moins ont été tuées et huit autres blessées lors d'une fusillade, vendredi, au bas de l'Empire State Building à New York, a-t-on appris auprès de la police new-yorkaise.

Le tireur fait partie des deux morts, a-t-on ajouté en précisant que l'affaire ne semblait pas être liée au terrorisme.

Il semblerait qu'il s'agisse d'un employé mécontent qui aurait tiré sur une personne avec laquelle il avait un différend indéterminé pour l'instant, a-t-on appris de même source.

Une bâche blanche recouvrait ce qui ressemble à un corps sans vie devant l'entrée de l'Empire State Building, mais la police n'a pas confirmé s'il s'agissait du tireur.

"J'ai entendu des coups de feu, comme par à-coup", a raconté Dahlia Anister, 33 ans, qui travaille dans un bureau proche du l'Empire State Building.

James Bolden, un coursier de 31 ans, a dit avoir vu un homme "étendu (sur le trottoir), saignant du cou et respirant à peine".

"Je marchais sur la 33e Rue et j'ai vu un homme mort (...) Il était étendu dans une mare de sang", a témoigné Justin Kellis, un homme de 35 ans travaillant non loin.

Un autre témoin a déclaré avoir vu une femme ayant reçu une balle dans le pied et une autre emmenée dans une ambulance.

Les tirs ont éclaté peu avant 09h00 locales (13h00 GMT) sur un trottoir de la Ve Avenue, devant le gratte-ciel de style Art déco situé à Midtown Manhattan.

La police a bouclé les abords immédiats de l'immeuble.

L'Empire State Building, l'un des monuments les plus connus au monde, est également situé à proximité de Pennsylvania Station, l'une des plus grandes gares de la ville.

Avec ses 102 étages, il était redevenu, depuis la destruction du World Trade Centre lors des attentats suicide du 11 septembre 2001, l'immeuble le plus haut de New York qu'il avait été pendant 40 ans avant la construction des tours jumelles.

Il vient cependant d'être dépassé par le One World Trade Center, en cours de construction sur le site des tours WTC détruites.

Les Etats-Unis ont connu cet été deux fusillades meurtrières: le 20 juillet, un homme de 24 ans a tué 12 personnes et en a blessé 58 autres en ouvrant le feu lors d'une projection du dernier film de Batman à Aurora, dans le Colorado; le 5 août, un homme a tué six personnes dans un temple sikh des environs de Milwaukee avant d'être abattu par un policier.

Lily Kuo et Mark Hosenball; Jean-Loup Fiévet et Agathe Machecourt pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.