Au lendemain du débat de l'entre-deux tours, le politologue Gaël Slimane revient sur l'affrontement des deux candidats à l'Elysée. S'il constate que François Hollande a sans doute marqué des points, il se veut prudent sur les conclusions à tirer du duel.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.