La production a repris ce matin à Gémenos près de Marseille contrairement à ce qu'aurait souhaité la direction de l'usine Fralib. Les 182 salariés à qui on avait dit de ne pas venir, étaient tous à leur poste. Olivier Leberguier , délégué CGT.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.