Emmanuel Macron était mardi en fin de journée à la préfecture du Puy-en-Velay (Haute-Loire), incendiée samedi 1er décembre en marge d'un rassemblement de "gilets jaunes".

Des gilets jaunes devant la préfecture du Puy-en-Velay le 17 novembre
Des gilets jaunes devant la préfecture du Puy-en-Velay le 17 novembre © AFP / Thierry Zoccolan

Emmanuel Macron était ce mardi jusqu'à 18 heures, en visite à la préfecture du Puy-en-Velay (Haute-Loire), selon une information du service politique de France Inter. Le bâtiment avait été incendié en marge d'un rassemblement de "gilets jaunes" samedi 1er décembre, faisant d'importants dégâts et plusieurs blessés parmi les forces de l'ordre. 

Le président de la République, venu constater les dégâts, était arrivé vers 16 heures et n'a fait aucune déclaration. Il s'est déplacé sur place "pour témoigner personnellement et directement de son respect et de son soutien aux agents après l'incendie d'une partie des locaux préfectoraux", a indiqué son entourage.

Samedi, des casseurs avaient attaqué la préfecture en lançant des cocktails molotov, déclenchant plusieurs départs de feu, et jetant des pavés sur les gendarmes et policiers. Au total, 28 d’entre eux avaient été blessés. Lundi, deux hommes de 19 et 25 ans ont été condamnés à trois mois de prison ferme pour violence aggravées. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.