C'est une information France inter. Un médiateur va être nommé dans cette affaire qui oppose le moteur de recherche Google à quatre associations antiracistes, dont le Mrap et Sos Racisme, ont assigné le géant américain en référé. L'audience se tient ce matin au tribunal de Paris. Leur demande : que le moteur de recherche cesse d'associer automatiquement le mot "juif" aux requêtes des internautes sur des noms de personnes.En effet en France, pour un grand nombre de personnalités (de François Hollande à David Pujadas), l'une des premières "suggestions" de Google est le mot "juif". Ce qui équivaut, selon les plaignants, à la création d'un immense fichier ethnique, qui aliemente un antisémitisme latent en France.Pour sa défense, Google rappelle que ces suggestions sont générées automatiquement... mais l'affaire est délicate pour le géant américain. Corinne AudouinCorinne Audouin

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.