C'est la quatrième grève générale en Grèce, mais celle qui a débuté ce matin durera plus longtemps que les précédentes. Le pays est une nouvelle fois à l'arrêt pour dire non à l'austérité

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.