Les syndicats protestent contre les nouvelles mesures d’austérité examinées à partir d’aujourd’hui au Parlement, sous la pression du FMI et de l’Union européenne. Et la pilule a vraiment du mal à passer...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.