Le chèque de près de 9 milliards d'euros que l'Union européenne vient d'accorder à Athènes va permettre à la Grèce de rembourser sa dette à partir de la mi-juillet. Mais les problèmes demeurent.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.