Hier les représentants de extrême droite ont démissionné de la coalition au pouvoir. Et malgré le discours du premier ministre Lucas Papademos qui évoque un risque de chaos si le plan d’austérité n'est pas adopté, plusieurs députés socialistes de la majorité ont décidé de voter contre les mesures de rigueur qui doivent être présentées demain, au Parlement. Parmi eux, Odysseas Voudouris. Il ne veut plus cautionner la politique menée par le gouvernement sous la pression du FMI, de l’Europe et de la BCE. Odyssean Voudouris au micro d'Antoine Giniaux

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.