En Grèce, après plusieurs jours de négociation extrêmement difficile et dans un climat social de plus en plus tendu, les trois partis de la coalition au pouvoir ont donné leur feu vert au plan d'austérité exigé par l'Europe et le FMI en échange de leur aide financière.

Odysseas Voudouris, député grec du Pasok, interrogé par Angélique Bouin

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.