1/3 professeur des écoles était en grève d'après le ministère, 1/2 d'après les syndicats. La mobilisation a été forte en particulier dans le primaire. Sébastien Sihr, secrétaire général du SNU-ipp estime que la mobilisation est réussie.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.