Urgences
Urgences © MaxPPP / Pierre Heckler

L'institut de veille sanitaire annonce en France une surmortalité de 17% depuis le début de l'année. En cause surtout, la grippe saisonnière. Selon les professionnels de la santé, elle aurait fait des milliers de morts surtout chez les personnes âgées.

D'abord les chiffres : + 17%. C'est la hausse de la mortalité en France depuis le début de l'année selon les statistiques de l'INVS. L'institut de veille sanitaire précise que cette surmortalité concerne surtout les personnes âgées. En cause notamment, la grippe saisonnière sans qu'il soit possible d'en préciser officiellement la part exacte.

Officiellement, la grippe a fait 98 morts en France. Mais le bilan de l'épidémie pourrait atteindre les 10 000 morts.

Au total, l'épidémie a touché plus de 2,5 millions de personnes dans l'Hexagone. Si le pic est désormais derrière nous, les hospitalisations continuent toutefois d'augmenter pour les plus de 65 ans toujours selon l'INVS.

Une épidémie importante mais pas exceptionnelle

Pourtant la grippe devrait tuer cette année en France entre 7 000 et 10 000 personnes. Mais rien d'exceptionnel. C'est un peu plus que ces 5 dernières années.

Une surmortalité qui se ressent forcément dans les hôpitaux. Le gouvernement a dû déclencher la semaine dernière le plan ORSAN. Un plan d'urgence sanitaire pour libérer des lits dans les établissements de santé. En revanche, pas de suractivité notable pour les pompes funèbres.

Le détail avec Solenne Le Hen :

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.