Pour le Ministre de l'Intérieur, il n'est pas question que Bernard Squarcini démissionne. Claude Guéant invoque la présomption d'innocence.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.