Copé puis Fillon se sont succédé à la tribune de la réunion des cadres de l'UMP en vue des législatives. Le parti tente de sauver la face assurant que l'unité est la priorité. Pourtant, certains signes ne trompent pas. Anne-Laure Dagnet.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.