La lutte contre l'orpaillage a viré au drame hier en Guyane. Deux militaires ont été tués et deux gendarmes ont été grièvement blessés. Ils ont été pris pour cible alors qu'ils revenaient à l'endroit où l'un de leurs hélicoptères avait essuyé des tirs. Sebastien Baer.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.