Les chercheurs sont parvenus à mettre au point une technique vaccinale "les pseudo virus" qui permet de neutraliser le virus de l'Hépatite C qui touche 200 millions de personnes dans le monde. Le Professeur David Klatzmann, de l'institut Pierre et Marie Curie

Bertrand Queneutte

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.