La droite tire à boulets rouges sur le retour à la fiscalisation des heures supplémentaires. Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a dû monter au créneau pour défendre la mesure. Yannick Falt.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.