françois hollande en visite à dijon
françois hollande en visite à dijon © reuters

François Hollande a entamé cet après-midi par lavisite d'un quartier en difficulté de Dijon un nouvel exercicede communication politique de deux jours, censé lui permettre deretrouver la confiance de ses compatriotes. Dix mois après son élection, le président français atteintun plus bas historique dans la baromètre Ipsos-Le Point, avec31% d'opinions favorables, soit une baisse de cinq points en un

mois. Ce déplacement à Dijon inaugure un nouveau rythme et un nouveau style de visites de terrain du président de la République confronté à de sombres sondages. François Hollande devrait ainsi effectuer plusieurs grands déplacements, prévus en deux jours, avec l'objectif de quadriller la France dans les mois qui viennent. Ces visites devraient avoir lieu toutes les six à huit semaines. L'idée est qu'à chaque fois, le président passe une nuit sur place pour avoir le temps d'expliquer sa politique aux acteurs socio-économiques, mais aussi aux élus qui donnent de sérieux signes d'inquiétude.

Le Président a rçu à Dijon un accueil plus que mitigé, comme l'a constaté Cyri Graziani

__

Derniers articles


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.