François Hollande et Martine Aubry vont afficher leur unité.

La Première secrétaire et le candidat PS inaugureront ensemble le 11 janvier prochain le QG de campagne présidentielle. Mais ils effectueront surtout ensemble le 17 janvier prochain le déplacement à Gandrange (Moselle), terre des déçus du Sarkozyisme. Une date qui n’a pas été choisie par hasard. C’est un jour avant le sommet social organisé par le chef de l’Etat.

François Hollande qui d’ailleurs souhaite que tous les ténors du parti jouent un rôle dans sa campagne. « Chacun va être utilisé dans ce qu’il sait faire de mieux », précise le candidat.

Il s’est affiché hier avec Laurent Fabius lors de la visite de la raffinerie Petroplus à Petit-Couronne en Seine-Maritime ; l’ex Premier Ministre, élu local, également chargé du rapport sur les 100 premiers jours de gouvernance en cas de victoire de la gauche.

Arnaud Montebourg et Ségolène Royal aussi vont s’impliquer très prochainement dans la campagne PS. Le député de Saône et Loire a demandé à François Hollande de faire le tour des usines et des entreprises. « Son credo », lâche le candidat socialiste.

Ségolène Royal, elle souhaite plus un rôle à sa mesure. Celle d’ex candidate à la présidentielle. « Elle désire aller dans les endroits où elle a de l’influence et faire des meetings ».

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.