PARIS (Reuters) - François Hollande et Nicolas Sarkozy consolident leurs positions pour le premier tour de la présidentielle en gagnant respectivement 4 et 2 points, selon un sondage BVA pour Orange, RTL et la presse de province diffusé mercredi.

Le candidat socialiste grimpe à 34% des intentions de vote tandis que le président sortant est crédité de 25%.

Depuis la fin 2011 et jusqu'au récent meeting de François Hollande au Bourget, les deux favoris ne cessaient de baisser au profit des challengers de la compétition, note BVA.

Mais les séquences réussies par le socialiste au Bourget et Nicolas Sarkozy dimanche soir à la télévision leur permettent de remettre à bonne distance la concurrence.

Marine Le Pen, stable depuis juillet 2011 à un très haut niveau compris entre 17% et 19%, enregistre ainsi une chute de 3 points, tombant à 15% d'intentions de vote, souligne l'institut de sondage.

François Bayrou, le président du MoDem, n'en profite pas et voit sa progression stoppée avec 12%, une baisse d'un point.

Seul Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche, parvient à exister à la périphérie de ce match à quatre avec 8% d'intentions de vote. L'écologiste Eva Joly ne parvient pas à décoller avec 3%.

Sur la prestation dimanche de Nicolas Sarkozy, BVA note qu'il a fait un carton d'audience mais qu'il n'a pas convaincu une majorité de Français (42% contre 57%).

En revanche, il a très bien "verrouillé" son socle électoral, séduisant neuf sympathisants UMP sur dix et près d'un électeur MoDem et FN sur deux.

Ce sondage a été effectué auprès d'un échantillon de 1.448 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Gérard Bon

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.