Le candidat socialiste à la Présidentielle a détaillé le financement de son programme, avec notamment "la suppression de 29 milliards d'avantages accordés aux entreprises comme aux ménages depuis 10 ans".

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.