C'était il y a 70 ans. Les 16 et 17 juillet 1942, 13 152 personnes juives de nationalité étrangère, dont un tiers d'enfants, étaient arrêtées par la police et la gendarmerie françaises à Paris et en banlieue. La plupart furent parquées dans le Vélodrome d'hiver, le Vel d'Hiv, avant d'être envoyées vers les camps de la mort nazis. Sur les 13 152 personnes arrêtées, moins de 100 adultes, et aucun enfant ne survécurent à la déportation. 70 ans après, la France se souvient. Elle se souvient de ce crime commis en France par la France.

Alice Serrano.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.