les fonctionnaires appelés à la grève jeudi
les fonctionnaires appelés à la grève jeudi © reuters

Ils font partie de l'Education Nationale, des Douanes ou encore des hôpitaux... Des dizaines de milliers de fonctionnaires ont défilé un peu partout en France aujourd'hui.

Les trois syndicats à l'origine du mouvement (CGT, FSU et Solidaires) avancent même un chiffre, celui de 150 000 fonctionnaires dans la rue. "Cela fait des années que les agents publics attendent. On ne veut plus attendre", explique Thi-Trinh Lescure, de Solidaires. "Aujourd'hui, c'est un test. On dit au ministère: faites un geste parce que sinon après, on va peut-être faire autre chose avec beaucoup plus de syndicats".

15 000 personnes à Paris

A Paris, 12 à 15 000 personnes (selon les syndicats) ont manifesté depuis la place de Port-Royal vers les abords du ministère de la Fonction publique. En province, les syndicats ont compté près de 9 000 manifestants à Marseille (2 200 selon la police) 3 000 à Lyon, autant à Toulouse, 2.500 à Bordeaux, ou encore 1 000 à Lille et Nice. De son côté, le ministère annonce 6,6% de grévistes dans la Fonction publique d'Etat.

Dans ces différents cortèges, on pouvait lire des slogans tels que : "Fonctionnaires maltraités, service public en danger", "Cocorico, bientôt le coq ne chantera plus à force d'être plumé", "Fonction publique en colère", "Hollande, rends-nous la monnaie".

Parmi les revendications, figuraient un "moratoire immédiat sur les suppressions d'emplois et des créations d'emplois partout où cela est nécessaire", une revalorisation du point d'indice qui sert de base au calcul des salaires, l'abrogation du jour de carence sur les arrêts maladie (avant prise en charge par la Sécurité sociale) et l'amélioration du fonctionnement de la fonction publique et des services publics.

La ministre de la Fonction Publique, Marylise Lebranchu, répond aux manifestants. Au micro d'Angélique Bouin

Reportage dans le cortège à Lyon de Nicole Guillard

Les revendications expliquées par Jean-Marc Canon, responsable du premier syndicat de fonctionnaires, la CGT

Première grève de fonctionnaires pour le gouvernement

Grève des fonctionnaires
Grève des fonctionnaires © Radio France

Les 5,2 millions de fonctionnaires sont appelés à cesser le travail : près de 120 rassemblements et manifestations sont prévus dans toute la France, dont une manifestation à 14 heures à Paris à partir de Port-Royal.

Le mouvement doit toucher les trois versants de la fonction publique (Etat, Territoriale et Hospitalière) où le gouvernement compte une part importante de son électorat.

Les syndicats espèrent peser sur une réunion consacrée aux carrières et rémunérations prévue le 7 février avec la ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu.

Les députés socialistes relativisent l'impact de la grève, Marion Lagardère

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.