En 2011, on a fêté les 30 ans du premier volet des aventures d'Indiana Jones (site officiel ici). Des fans très inventifs ont mis en ligne une foule d'hommages. J'en ai retenu deux.

Les Aventuriers de l'Arche Perdue
Les Aventuriers de l'Arche Perdue © radio-france

Le premier s'appelle "Raiders Of The Lost Archives" ... Un jeu de mot avec "The Lost Ark", l'Arche Perdue. C’est donc un malade de cinéma qui a décidé de mettre en parallèle tout le début du film avec un montage de scènes d'une trentaine de films d'aventure... dont le premier date de 1917 !

On voit donc une vidéo en "split screen" : à gauche de l'écran divisé, le début des Aventuriers de l'Arche Perdue… et à droite, le montage. C'est assez incroyable : on dirait que Steven Spielberg s'est inspiré directement de ces films pour créer le premier épisode de la saga Indiana Jones... Et en fait ce n'est pas très étonnant : le réalisateur a souvent expliqué que sa trilogie était un hommage aux films de série B de son enfance.

Deuxième clin d'œil aux Aventuriers de l'Arche Perdue, le court-métrage "Indy-Animation" . C'est tout simplement la première scène du film, remontée, image par image avec des poupées mannequins, du genre Action Joe. Vous savez, c'est la scène où l'archéologue entre dans un temple plein de mygales pour y chercher une tête en or. Et il doit s'en sortir en franchissant une nuée de flèches empoisonnées… le tout, en échappant à une énorme boule en pierre qui le poursuit. Oui, cette scène là. Celle qui a dû donner de l'urticaire à tous les cascadeurs d'Hollywood et à tous les constructeurs de décors. Et bien Jeff Gurwood, lui, a décidé de s'y frotter. C'est un pro de l'animation. Et son film est un petit bijou.

Et si vous voulez revoir Indiana Jones, le vrai, sur grand écran... sachez que la Cinémathèque, à Paris, propose une rétrospective Steven Spielberg à partir du 9 janvier.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.