Nicolas Hulot serait-il mauvais perdant ? Le candidat malheureux à la primaire d'EELV a décidé de ne pas se rendre demain aux journées d'été de son parti à Clermont-Ferrand. Une attitude qui étonne et agace les militants.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.