Thierry Lévêque, édité par Tangi Salaün

PARIS (Reuters) - L'ancien animateur de télévision devenu chantre de l'écologie politique, Nicolas Hulot, a refusé dimanche de dire s'il voterait ou non pour Eva Joly à la présidentielle, alors même que la candidate d'Europe écologie-les Verts est en difficulté.

Nicolas Hulot a été battu l'été dernier par l'ex-juge dans la "primaire" organisée par le parti écologiste, après un débat tendu où son engagement a été présenté par ses rivaux comme ambigu, compte tenu notamment du financement de sa fondation par des grandes sociétés.

"Je vote pour la planète", a dit Nicolas Hulot au journal de 20H de France2, regrettant que les thèmes du changement climatique et de la transformation écologique de l'économie soient absents du débat.

Prié de dire s'il soutenait Eva Joly, il a refusé de répondre, expliquant : "ce n'est pas l'important, l'important c'est de se retrouver sur des idées". Il a expliqué qu'il ne dirait pas pour qui il votera.

"Je ne veux plus rentrer dans ce jeu-là, je pense que l'écologie est au-dessus des partis. Je me déterminerai en temps utile", a-t-il dit. Eva Joly est actuellement entre 2 et 3% dans les sondages.

François Hulot

EVA JOLY BLESSEE

On a appris plus tard dans la soirée l'hospitalisation d'Eva Joly. La candidate d'EELV, s'est blessée à la tête en faisant une chute et a dû être hospitalisée dimanche soir à Paris.

Le directeur de campagne de la candidate, Stéphane Sitbon Gomez, a précisé que sa blessure était sans gravité.

Eva Joly est contrainte de modifier son programme pour la journée de lundi mais devrait le maintenir pour le restant de la semaine et poursuivre sa campagne.

Lien image CDC Hollande à la Reunion
Lien image CDC Hollande à la Reunion © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.