L'automne est riche en production de webdocumentaires. Avec Alma, une enfant de la violence, le webdoc d'Arte réalisé par Miquel Dewever-Plana et Isabelle Fougère, la Duce Vita diffusée entre autre sur Franceinter.fr et réalisé Cyril Bérard & Samuel Picas, un autre webdoc est passé inaperçu : I goth my world s'intéresse au milieu des gothiques, à l'occasion des trente ans du mouvement. Diffusé sur Arte, le webdocumentaire de Guillaume Clere, Brice Lambert et Avril Ladauge donne la parole à trois générations de gothiques français...

Le Boucanier, 48 ans, Katmi, 34 ans, Chancy, 17 ans racontent leur vision du milieu gothique. Ils cohabitent dans ce mouvement sans pour autant partager la même vision.

  • Le Boucanier est un vieux de la veille, un précurseur de ce mouvement qui a hérité de certaines particularités du Punk. Il est un des plus anciens organisateurs de soirées gothiques à Paris. Cadre supérieur et mélomane, il est l’auteur de « Batcave Memories : 25 ans de soirées gothiques à Paris ».

  • Katmi est penchée sur la littérature et la mythologie nordique. Elle habite Strasbourg et a des racines franco-allemandes. Elle vit sa passion en Allemagne et en France.

  • Chancy un jeune Goth branché mode et techno d'origine congolaise. Il vit en banlieue parisienne. Fervent danseur et désormais organisateur de soirées, il a intégré la communauté gothique il y a un an.

Le webdocumentaire propose 18 films oragnisés selon un sytème de double entrée, par personnages et par thématiques. Il est ainsi possible de découvrir dans l'ordre de son choix les visions de trois personnages sur la mode, la musique, la philosophie, la culture, la société et l'underground.

Quelles différences y-a-til entre la tecktonik et la danse industrielle ? Où se cachent les vampires à Paris ? Y-a-t-il encore des soirées gothiques undeground ? Le mouvement a-t-l perdu son âme ? Les gothiques sont-ils satanistes ? David Bowie était-il goth ? Toutes ces questions sont évoquées par les trois personnages et dans les bonus du webdocumentaire. Les témoignages, les interviews d'expert et les vidéos d'acteurs du mouvement permettent d'avoir une vision transversale du mouvement gothique depuis 30 ans.

I goth my world
I goth my world © Radio France

Le webdocumentaire est informatif et participatif. En effet, les utilisateurs gothiques a priori peuvent envoyer leur photo dans leur meilleur attirail. Les internautes votent et peuvent élire le gothique le plus stylé. Actuellement, c'est une dénommée Roxy qui recueillie le plus de vote.

Roxy
Roxy © Radio France / I goth my world

Arte propose samedi, une soirée goth avec notamment un concert du groupe post-punk Joy Division, le documentaire "I goth my world" tiré du webdocumentaire et une enquête sur le cinéma d'horreur. Joyeuse Halloween à tous !

Dossier_lien_chronique_netplusultra
Dossier_lien_chronique_netplusultra © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.