Depuis la rentrée de septembre, une dizaine d'enseignant ont été agressé parfois très violemment par leurs élèves. Philippe Mérieu, Professeur des universités en Sciences de l'éducation,

Philippe Mérieu répond aux questions d'Angélique Bouin

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.