A Créteil, lors d'une visite sur le thème du sport, François Hollande a attaqué frontalement les propositions de Nicolas Sarkozy sur les chômeurs : "Il n'est jamais utile pour un président sortant qui est en échec de s'en prendre aux plus fragiles", a-t-il déclaré, considérant que "ce n'est pas ceux qui sont les victimes qui doivent aujourd'hui être les responsables".François Hollande au micro de Cyril Graziani

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.