48 sec

P Fugitif okok

Il disait vouloir se rendre pour exposer sa version des faits après trois jours de cavale. Mais le jeune homme qui aurait tué son bébé en le jetant au sol au cours d'une dispute avec la mère de l'enfant n'a toujours pas expliqué son geste. Il reste confus. Il a été mis en examen pour homicide volontaire. Il doit subir une expertise psychiatrique dans les jours qui viennent.

Arnaud d'Arcy

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.