L'explosion de l'usine AZF à Toulouse a fait 31 morts et des milliers de blessés. Les sites Seveso 2 sont-ils mieux protégés aujourd'hui ? Une nouvelle catastrophe est-elle possible ?Géraldine Hallot

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.