[scald=221667:sdl_editor_representation]LILLE/ROUEN/PARIS (Reuters) - Vingt-neuf départements du nord de la France étaient placés en vigilance orange mardi matin pour neige et verglas, et les transports y étaient fortement perturbés.

L'épisode neigeux, prévu jusqu'à mercredi matin, est "remarquable, tant par les quantités attendues que par sa durée", selon Météo France.

Les régions côtières de la Somme, le littoral autour de Calais et le centre de la Picardie ont été les plus touchés par les chutes de neige dans la nuit de lundi à mardi.

Il est tombé jusqu'à 30 centimètres de neige tenant au sol dans plusieurs endroits du département du Nord, le vent violent favorisant la formation de congères.

Aucun train ne circulait mardi matin en gare de Lille en raison des chutes de neige, et le métro et les bus étaient à l'arrêt. Le trafic devait reprendre progressivement.

Bison Futé signalait un bouchon de 12 kilomètres sur l'autoroute A16 dans le sens Boulogne/Calais. Plusieurs centaines d'automobilistes y ont été bloqués dans la nuit.

Des centaines de personnes sont également restées bloquées dans leurs voitures et accueillies dans des salles mises à leur disposition dans des villes et villages de Normandie, selon les préfectures des départements de la Manche, du Calvados (Basse-Normandie) et de Seine-Maritime (Haute-Normandie).

Les cinq départements normands ont interdit le déplacement des camions de plus de 7,5 tonnes sur l'ensemble de leurs réseaux routiers.

Le trafic s'effectuait au ralenti sur l'ensemble du réseau de la région Ile-de-France. La SNCF conseillait aux voyageurs de ne pas chercher à rejoindre Paris dans la matinée.

Pierre Savary à Lille, Marc Parrad à Rouen et Chine Labbé à Paris

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.