L'incendie qui a détruit 400 hectares de végétation ce week-end du côté d'Orgon est désormais fixé. Le feu a parcouru plus quelque 1.000 hectares de forêt, et a nécessité l'intervention de plusieurs centaines de pompiers. Il reste sous surveillance. Par ailleurs, l'origine criminel de l'incendie ne fait plus de doute : une personne est en garde-à-vue après avoir avoué être à l'origine du feu.

Marie-Christine Lauriol.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.