La cour d'appel d'Angers a condamné un homme coupable de viol incestueux sur sa soeur à verser des dommages et intérêts à l'enfant qui est né de cette union forcée et qui a aujourd'hui 40 ans. L'avocate d'Yvan, Françoise Gallot-Lavallée.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.