Présidente d'honneur du mouvement ATTAC, Susan George s'étonne du succès du mouvement "occupy Wall Street", et pense que les Français ne sont "pas encore assez malheureux" pour que le mouvement se développe.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.