Michel Sapin et Najat Vallaud-Belkacem ont annoncé un durcissement des sanctions à l'égard des entreprises qui ne respectent pas la parité homme-femme. La réaction de Françoise Milewski, économiste à l'OFCE.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.