Les cours d'eau sont en crue en Île-de-France. La Marne déborde et de nouvelles pluies, ce jeudi, pourraient ralentir la décrue. Les pouvoirs publics s'organisent, notamment les Voies navigables de France (VNF) qui mettent en place depuis mardi des patrouilles pour soutenir les propriétaires de péniches.

Villeneuve-Le-Roi (Val-de-Marne) le 24 janvier 2018
Villeneuve-Le-Roi (Val-de-Marne) le 24 janvier 2018 © AFP / THOMAS SAMSON

Quinze départements sont toujours ce jeudi en vigilance orange pour "risques d’inondation". Ils sont, au total, 19 à être sous surveillance des services de Météo France. Ces départements sont situés dans le quart nord-est, autour du bassin de la Seine, du Doubs et de la Saône. En Île-de-France, de nouvelles pluies devraient faire monter encore un peu plus le niveau de la Seine et de la Marne. Dans le Val-de-Marne, les propriétaires de péniches reçoivent le soutien des patrouilles des Voies navigables de France (VNF).

À Saint-Maur-des-Fossés (94), 25 bateaux sont passés au dessus de la berge naturelle

Huit équipes de deux agents sont chargés de surveiller les péniches entre Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne) et Paris. Dans le Val-de-Marne, deux patrouilleurs sont en charge de sécuriser une dizaine de kilomètres de rives. A Saint-Maur-des-Fossés, environ 25 bateaux sont passés au-dessus de la berge naturelle. 

Les agents des voies navigables de France doivent vérifier les écouards, ces grands mâts de métal qui maintiennent les péniches à bonne distance de la rive,   mais aussi adapter les amarres du bateau et vérifier qu'il y a bien quelqu'un à bord. "Le risque c'est que le bateau parte dans le courant et vienne heurter la pile d'un pont (....) et déstabiliser peut-être une des fondations du pont", explique Sandrine Michaux qui dirige la patrouille à Saint-Maur-des-Fossés.

1 min

Les patrouilles des VNF ont pour mission de surveiller les péniches sur la Marne

Par Thibault Lefèvre

Comme pour la Seine, le pic de crue sur la Marne est prévu ce samedi. Face à la montée des eaux, les Voies navigables de France ont interdit la navigation sur toute la Seine amont jusqu’à Paris inclus, et sur les canaux de la Marne.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.