Les épargnants espagnols commencent à être gagnés par la panique. Les quelque 500.000 clientsdes caisses d'épargne qui ont fusionné pour créer Bankia, la quatrième banque espagnole, récemment nationalisée, affirment ainsi avoir été "trompés".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.